Ce qui vous a marqués

Publié le par coquelicot93

Ce qui vous a marqués

Voici les principaux faits marquants que les internautes d'Eurosport.fr ont retenus. Entre les exploits canadiens et les performances de Bode Miller, c'est la médaille d'or de Jason Lamy-Chappuis en combiné nordique qui vous a le plus touchés.


LES ATHLETES QUI VOUS ONT TOUCHES


.
Jason Lamy- Chappuis , champion olympique sur le Gundersen (petit tremplin) de combiné nordique. C’est la performance française qui vous a le plus touchés, juste avant les six médailles records des biathlètes tricolores et le zéro pointé du ski alpin. Talent hors normes, le nouveau champion olympique de combiné nordique a conquis son Graal en y ajoutant la manière, s'imposant au terme d'une course magnifique. Successeur olympique de Fabrice Guy dans ce sport si particulier, le Français a devancé l'Américain Johnny Spillane pour quatre dixièmes au terme d'un incroyable sprint, un dénouement absolument exceptionnel qui restera comme un des grands moments de ces Jeux de Vancouver.


« 
Jason , Jason , Jason en 1 : un sprint de folie parfaitement négocié, rien ne peut être au-dessus. » Kenny du 17

«  C'était merveilleux, le suspense était la jusqu'au bout, il m'a fait pleurer de joie. Et n'oublions pas que c'était le seul favoris des francais qui a reussi à briller pendant ces Jeux. » Satira

« Niveau français, l'évènement marquant est bien sûr la médaille d'or de Jason , seul favori à tenir son rang. JO réussis pour lui, même s'ils auraient pu être incroyables sans l'incompétence des juges. » Asnl_74




.
Bode Miller, triple médaillé en ski alpin. Vous avez été nombreux à saluer la performance de l’Américain, reparti des Jeux de Vancouver avec trois médailles, une de chaque métal. Le Graal olympique, Bode Miller l'aura enfin décroché au terme d'un slalom de super-combiné endiablé où le natif du New Hampshire a fait plier tous ses adversaires, notamment Ivica Kostelic. L'Américain aux deux gros Globes de cristal, quatre titres mondiaux et quatre breloques olympiques n'avait jamais réussi à se hisser sur la plus haute marche du podium durant les Jeux d'hiver. C'est désormais chose faite. Tout cela après l'argent du super-G et le bronze de la descente. L'Américain tient une récompense inespérée.


« Ce garçon-là est énorme, il me fait rêver. A 32 ans, il a tout gagné et cette médaille est pour lui l'accomplissement du travail fourni. Moi je dis chapeau et encore merci
Bode , fais nous encore rêver avec tes courses toujours palpitantes comme le slalom du super combiné des jeux de Vancouver. Pour moi c'est une image forte de ces jeux. »

thomas69290


« 
Bode Miller qui arrive avec quasiment aucun résultat depuis deux ans... Et là, BOOOOM, il fait parler le talent et repart avec le titre qui lui manquait, plus des médailles de bronze et d'argent... Magnifique Bode... la classe sur les skis. »

NUFC

« Il savait que c'était l'une des dernières chances, voire la dernière, de remporter un titre olympique. Mis en confiance par ses médailles en descente et super-G, il parvient à rallier l'arrivée du slalom du super-combiné, lui qui ne finit "que rarement" les slaloms, et il est en tête jusqu'au passage de Svindal , qui, lui, ne termine pas sa manche. Un gros bravo à Bode qui va manquer à beaucoup de gens et à Sotchi ! » Pot de Jack


LES FAITS QUI VOUS ONT EMUS




. La ferveur du public canadien a retenu votre attention
. Et on vous comprend ! De l’embrasement de la vasque olympique par Wayne Gretzky au but salvateur de Sidney Crosby en finale du hockey-sur-glace masculin, en passant par les larmes de la patineuse Joannie Rochette, rendant un hommage émouvant à sa maman, le Canada a vécu quinze jours intenses de bout en bout en glanant ses 14 médailles d’or. A la traîne au tableau des médailles en début de compétition, le pays à la feuille d’érable a terminé en trombe en récoltant en tout 26 médailles. A titre de comparaison, les Canadiens étaient repartis des Jeux de Turin au 5e rang mondial avec 24 breloques, dont 7 en or. L'Allemagne était alors la meilleure nation avec 29 distinctions dont 11 en or.


« 14 médailles d'or mais avant tout celle-ci, offert comme un symbole par
Sidney Crosby à tout un peuple. A l'image de Pelé qui a 17 ans inscrivit un doublé en finale de la coupe du monde de foot 58, Crosby est en route pour sa propre légende dont il vient certainement d'écrire la plus belle avec ce but en Or en finale des jeux ! Finalement, ces jeux sont à l'image de ce match : réussis ! » simth26

« Pour moi, ce sont les 14 médailles d'or du Canada. Et dire qu'avant ces JO, ils n'en avaient gagné aucune chez eux… » mede33




. Le décès du lugeur
géorgien Nodar Kuramitashvili ne vous a pas laissé indifférents. Même si son nom n’est pas facile à retenir… C’était l’image choc quelques heures avant la cérémonie d’ouverture des Jeux. Elle aura plané tout au long des JO de Vancouver, mais ne les aura pas ternis pour autant. Kumaritashvili s'est tué lors de la seconde session d'entraînement en heurtant un poteau métallique après une spectaculaire sortie de piste à environ 140 km/h dans le 16e et dernier virage de la piste. Même si l’organisation laissait quelque fois à désirer, entre les retards du départ des courses de patinage de vitesse ou la décision surprenante de poursuivre le concours de saut sur grand tremplin en combiné nordique dans des conditions météorologiques difficiles, ces Jeux resteront comme "excellents et très amicaux", selon Jacques Rogge, président du CIO. La famille olympique garderait "à jamais" le souvenir de ce jeune homme et de son "rêve olympique brisé".


« Ce que je retiens c'est que cela restera, avant tout, une olympiade meurtrière avec un incroyable manque d'humanité et de professionnalisme du
CIO qui a demandé, à tous les sportifs concernés, d'arrêter de parler de la piste de luge qui était ultra dangereuse. Je trouve également scandaleux qu'on est pu repasser la mort du lugeur à la TV dans les conditions du direct.» jp_montoya


« Finalement ce que je retiendrais ce sont toutes les images de joie, d’émotion, de tension, de peur mais aussi malheureusement les images de tristesse notamment celle du décès du lugeur
géeorgien en s’entraînant la veille du départ de ces jeux. Je crois que c’est le seul point noir de ces jeux qui ont été riches en émotion et ils resteront graver en moi. » thomas69290

Source : Eurosport

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article