Football - Ligue 1 : Erding-Hoarau, à confirmer

Publié le par coquelicot93

Erding-Hoarau, à confirmer

Mevlut Erding et Guillaume Hoarau, qui ont signé les quatre buts parisiens, ont montré une entente prometteuse contre Sochaux (4-1), lors de la 28e journée de L1. Et si Sochaux n'a sûrement pas été à la hauteur du rendez-vous, le PSG se remet à rêver de voir son duo le guider vers les succès.

Sur le papier, elle faisait rêver tout le Parc des Princes. Et faisait trembler plus d'une défense de Ligue 1 avant le coup d'envoi de la saison. Mais voilà pendant des mois, l'association Erding-Hoarau a été l'une des grandes déceptions des supporters du club de la capitale. Contrarié par les blessures, le tandem n'a jamais pu emmener le PSG dans son sillage. Jusqu'à désespérer plus d'un fan parisien. Samedi, ils se sont enfin trouvés. Dans un stade boycotté en grande partie par ses supporters des tribunes Auteuil et Boulogne, le duo a martyrisé la défense sochalienne. Au final, Mevlut Erding s'est offert son premier triplé en L1. Et Guillaume Hoarau un but et une passe... pour son collègue turc.


L'heure n'est pas encore à l'emballement. Ce n'est qu'une rencontre. Il ne faut pas s'enflammer comme l'annonce si bien Antoine  Kombouaré à propos de cette large victoire. Les Sochaliens n'ont pas vraiment livré une grande performance ("Je suis déçu par la prestation de Sochaux. On a vu un petit Sochaux", confirme Kombouaré). Mais cette prestation a dû remettre un peu de baume au coeur aux fans parisiens. Et notamment en raison de l'entente entrevue entre Erding et Hoarau. Jusqu'à présent, les deux n'arrivaient pas vraiment à se trouver. Pis encore, ils semblaient se marcher sur les pieds. Samedi, ils ont régalé. Alors aujourd'hui, les motifs d'espoir sont revenus sur le devant de la scène.


Erding
: " Je n'étais pas inquiet "


"Déjà à Lens, ils s'étaient cherchés sur le terrain
, a insisté l'entraîneur Antoine Kombouaré. Il y a toujours eu de la complicité entre eux, mais hier il y a aussi eu de l'efficacité. Il faut encore peaufiner l'entente et être capable de la reproduire. J'espère que ça va leur donner confiance", se réjouit l'entraîneur du PSG.  Et à Erding de confirmer : "Avec Guillaume, on est en train de monter en puissance, on progresse. Je suis sûr qu'on va mettre encore beaucoup de buts. Je n'étais pas inquiet". C'était l'un des seuls... Sur le fond, voir cette association prendre enfin forme n'a rien d'illogique.


Jusqu'à la 21e journée, les deux attaquants n'avaient en effet joué que 19 petites minutes ensemble sur un rectangle vert. Pas de quoi fignoler leur complicité en compétition. Mais depuis, ils ont été titulaires côte à côte lors de huit rencontres de rang.  Alors évidemment, les automatismes se créent. Et les deux, qui ont du talent plein les pieds, commencent à se connaître et à se trouver. Ça ne peut être que de bon augure pour le PSG. Si en championnat il n'y a plus rien à espérer, il reste en effet la Coupe de France pour sauver la saison. Et avec un duo d'attaquant enfin rôdé, le PSG, qui retrouve
Auxerre en quart de finale le 23 mars prochain, pourrait se remettre à rêver. Les supporters parisiens, habitués à garder les pieds sur terre, attendent maintenant la confirmation.  

Source : Eurosport

Publié dans Football

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article