Football - Ligue des Champions : Aulas : "Face à une immense montagne"

Publié le par coquelicot93

\"Une immense montagne\"

En marge de l'entraînement de ses joueurs mardi soir sur la pelouse du stade Santiago Bernabeu, Jean-Michel Aulas s'est volontairement montré inquiet et agacé avant d'affronter le Real en 8e de finale retour. Pour lui, la pression est sur les Madrilènes. Il craint même que le Real soit favorisé.


JEAN-MICHEL AULAS, que représente pour vous ce stade Santiago Bernabeu?


J-M.A. : C'est un monument chargé d'histoire. Quand on arrive dans ce stade, on a l'impression de rentrer dans une arène. Il faut maintenant savoir la position que l'on veut avoir.


L'OL va devoir se battre?


J-M.A. : Dans les arènes, quelquefois, il y a des mises à mort. Il faut faire en sorte de ne pas trembler, de ne pas faire le match avant. Ici, la pression est immense pour le Real Madrid et pour l'Olympique Lyonnais, mais elle est avant tout pour le Real Madrid. Ils ont tout pour réussir : les meilleurs joueurs, le plus beau stade, un niveau de jeu extraordinaire, un public fanatique et l'UEFA a même été formidable en désignant un délégué irlandais pour pimenter l'atmosphère. Voilà, tout va bien et on va faire en sorte de faire honneur au match aller qui a déjà été un moment important.


Par rapport aux saisons précédentes, l'exploit vous semble-t-il envisageable?


J-M.A. : Quand vous jouez Manchester, Barcelone ou Madrid, vous savez que tout sera très difficile et très compliqué. En 2006, nous avons perdu un quart de finale à Milan juste avant des élections présidentielles. Il y a aujourd'hui un environnement similaire autour du Real, avec des pressions internes considérables. Je souhaite que ce match soit vraiment à la loyal et que le Real Madrid l'emporte s'il est le plus fort.


Vous donnez l'impression d'avoir un mauvais pressentiment?


J-M.A. : Ce n'est pas un pressentiment mais un peu d'expérience. Je sais que l'on est face à une montagne immense et les montagnes sont difficiles à déplacer même avec de la qualité et de l'envie.


Craignez-vous que le Real Madrid, le club le plus riche du monde, soit favorisé par les instances alors que la finale de la Ligue des Champions aura lieu à Santiago Bernabeu?


J-M.A. : Je ne dis pas que les choses vont se dérouler de la sorte, je dis simplement que l'OL a beaucoup de sujets à affronter. Pour l'anecdote, on ne va même pas pouvoir jouer avec notre sponsor à Madrid alors que la loi l'autorise. Ce n'est pas uniquement affronter le Real en huitième de finale, il y a le contexte : le Real a investi de manière considérable, la finale de la Champions League aura lieu à Madrid, c'est évidemment un contexte spécifique et particulier pour le Real et pour l'UEFA. Il ne faut pas se voiler la face : la montagne va être extrêmement dure à escalader.

Source : Eurosport

Publié dans Football

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article