Rugby Coupe d'Europe - Yachvili : "Nous, on a du coeur"

Publié le par coquelicot93

Dimitri Yachvili a inscrit la totalité des points de son équipe dimanche en demi-finale de H Cup contre le Munster (18-7). Auteur d'un 100%, le demi de mêlée international a mené Biarritz vers la deuxième finale européenne de son histoire. Une belle victoire au terme d'une saison difficile.

 

Quelle est votre première réaction après cette victoire ?

 

"Nous, on a du coeur"

 

Dimitri YACHVILI : Je suis très ému... Nous sommes heureux d'aller à Paris parce que nous avions décidé de jouer pour ceux qui nous quittent, pour nos familles et pour tous les gens qui nous aiment. C'est une grande fierté de leur avoir à tous offert une finale. Nous sommes très heureux.

 

Cette place en finale est-elle plus savoureuse qu'en 2006, compte tenu la saison difficile que vous avez vécue en championnat (Biarritz a fini 7e) ?

D.Y. : C'est vrai que ce n'est pas la même chose. C'était déjà extraordinaire en 2006 mais nous n'avons pas dominé le championnat comme nous le faisions à ce moment-là, alors ce sera différent dans trois semaines. Avant le match, on s'est dit : "On s'aime, il faut le montrer sur le terrain". Et on l'a prouvé à tout le monde. Nous irons à Paris dans la peau des outsiders mais nous avons conscience que nous sommes seulement à 80 minutes de quelque chose de formidable. Nous allons savourer cette belle victoire ce soir (dimanche, NDLR), puis nous allons très vite basculer dans la préparation de cette rencontre.

 

Ce statut d'outsider semble vous convenir compte tenu de vos victoires contre les Ospreys puis le Munster. Qu'en pensez-vous ?

 

D.Y. : Ce rôle nous va bien, oui. Nous ne sommes peut-être plus les favoris désormais mais nous avons du coeur, de la solidarité, un énorme mental et un énorme physique. Nous avons montré quelques faiblesses en première mi-temps mais nous avons pris le dessus en deuxième parce que nous avons tenu. C'est ce qui nous a fait gagner le match. Nous savons que notre force principale, c'est notre paquet d'avants. Il a montré de l'agressivité, de la solidarité. Cette victoire est entièrement méritée.

 

Les trois points que vous inscrivez juste avant la mi-temps vous permettent de recoller au score (3-7). Qu'est-ce qui s'est dit dans les vestiaires ?

 

D.Y. : Ces trois points nous ont fait du bien en effet, car ils nous ont permis de revenir un peu malgré la domination du Munster en première période. On s'était mis dans la difficulté tout seul. Nous avons voulu trop jouer, enchaîner trop de temps de jeu alors qu'ils étaient bien en place en défense. Puis nous avons commencé à utiliser le jeu au pied, ce que nous avons bien fait par la suite en deuxième mi-temps. Dans les vestiaires, on s'est dit que si on perdait, ce serait la fin, qu'il nous restait quarante minutes pour relever la tête et se jeter sur tous les ballons comme des malades. Nous l'avons fait. C'est vraiment une belle victoire, très émouvante.

 

Vous avez inscrit la totalité des points de votre équipe et réalisé un bon 100% au pied. Que ressentez-vous ?

 

D.Y. : Je suis d'autant plus fier de ce succès. Et je dédicace ces points à Jean-Michel Larqué, avec qui je travaille beaucoup mes tirs au but.

 

L'autre bonne nouvelle de la journée, c'est que le BOPB est désormais assuré de disputer la H Cup la saison prochaine.

 

D.Y. : Nous en sommes très contents. C'était l'un des objectifs de la journée et nous l'avons rempli. C'est un soulagement.

 

Un mot sur Toulouse, que vous allez affronter en finale ?

 

D.Y. : Toulouse, on les connaît et ils nous connaissent. Nous les avons affrontés deux fois cette saison. Nous savons que ce sera très dur mais nous avons trois semaines pour nous préparer. Il va falloir oublier la finale de championnat en 2006 (victoire 40-13, ndlr).

 

Source : Rugbyrama

Publié dans Rugby

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article