Formule 1 - Saison 2010 : Renault et les Petrov dollars

Publié le par coquelicot93

Renault, cap à l\'Est

Notre tour du paddock 2010 s'attarde chez Renault, qui a tout changé pour tenter de rebondir après la période la plus embarrassante de son histoire. Nouveau propriétaire, nouveau pilote leader avec Robert Kubica (ex-BMW), flanqué de Vitaly Petrov, nouvelle livrée... Le Losange s'est réinventé.


A SAVOIR

Lâché par tous ses sponsors majeurs sauf Total après le scandale du GP de Singapour 2008, Renault a repris la livrée anniversaire de ses 30 ans de F1 (1977-2007) pour décorer sa R30. Au cours de sa précédente présence en jaune (1977-85), l'écurie a utilisé sept variations de jaune différentes.


CET HIVER

Le grand nettoyage ! L'équipe a vécu une crise existentielle après l'humiliation du "crashgate", évitant de justesse la fermeture. L'exigence du P-DG Carlos Ghosn était une réduction drastique des coûts, qui a abouti à la prise de participation majoritaire dans l'écurie par le fonds d'investissement Genii Capital, représenté par le Luxembourgeois Gérard Lopez, par ailleurs associé fondateur de Mangrove Capital Partners. Cette solution neutre convient à tout le monde car la querelle entre British d'Entone et Français de Viry-Châtillon était repartie de plus belle depuis le ratage de la R29, qui finit de convaincre Fernando Alonso de partir. Le changement de culture s'est accompagné de la nomination à la direction générale de l'équipe d'Eric Boullier, 36 ans, ingénieur de formation et ancien directeur technique et manager de DAMS. Premier technicien à ce poste dans l'histoire de l'équipe si l'on excepte l'intérim de Bob Bell, le Français qui se définit comme un administratif-fédérateur a montré lors des tests avoir l'œil à tout, et les oreilles branchées en continu sur les discussions ingénieurs/pilotes. Fini donc les travers du système Briatore mais la capacité de négociateur qu'avait l'Italien en réunion avec la FIA où la FOTA manqueront. Le Polonais Robert Kubica déjà choisi à son arrivée, il a validé la candidature du Russe Vitaly Petrov sur l'autel des intérêts industriels conjugués de Renault, et des recherches de synergies de Mangrove Capital Partners en Russie.


CHASSIS
: RENAULT R30 - MOTEUR : RENAULT RS27

On attendait un morphing avec la Red Bull RB5, qui avait bien mieux fonctionné en 2009 à V8 Renault égal, et la surprise a été de voir Enstone livrer une évolution de la R29. La devancière n'avait pas de défaut endémique, elle souffrait simplement d'un déficit d'appui et d'un double-diffuseur pas d'origine. Ces points ont suffi à convaincre Tim Densham de pousser plus loin le design. Et puis, le fantôme du KERS a disparu. En piste, la R30 n'a jamais été ébouriffante. La dernière session à Montmelo, qui réclame un package aéro et mécanique complet, a même montré quelques limites. Mais il paraît que les cartons seront remplis la saison durant de pièces intéressantes pour mener un programme de développement ambitieux. Question motorisation, le V8 concède de la puissance au Mercedes et au Ferrari mais il a toujours été réputé un peu plus frugal.


L'ÉQUIPE

Licence : française - Base : Enstone (GBR) et Viry-Châtillon (FRA) - Début en F1 : 1977 - 236 GP - 2 titres Constructeurs - 2 titres Pilotes - 35 victoires - 51 pole positions - Président : Gérard Lopez (LUX) - Directeur d'équipe : Eric Boullier (FRA) - Directeur technique : James Allison (GBR) - Designer en chef : Tim Densham (GBR)


ROBERT
KUBICA (POL/25 ANS) - RENAULT N.11




Le Polonais a vécu une saison 2009 terriblement décevante chez BMW, qui devait à l'origine le conduire à jouer le titre. L'Hélice à l'arrêt, le baquet de la Ferrari (son grand rêve) réservé à son pote Fernando Alonso, il a suivi les conseils de l'Espagnol pour lui succéder. Sa signature est intervenue avant le "big bang" et, inquiet quant à la poursuite même du programme F1, il a essayé de sortir de son contrat. Tout est heureusement rentré dans l'ordre pour le Losange, bien content d'avoir mis la main sur un gros calibre. Bosseur, obstiné, excellent metteur au point, capable de gros sacrifices, "Kub" a trouvé un statut de leader taillé à la mesure de son talent. Et Renault, qui a toujours soigné Alonso, l'a déjà autorisé à assouvir sa vraie passion : le rallye.


Repères - Né le 07/12/84 à Cracovie (POL) - 1m 84, 74 kg - 57 gp - 1 victoire - 1 pole position - Ecuries : BMW (2006-2009) - Sur son CV : viré fin 2002 du Renault Driver Development, le vivier des jeunes pilotes de la marque, pour dilettantisme et résultats insuffisants ; signé par BMW suite à un test gagné au volant d'une Renault F1 pour son titre 2005 en World Series by Renault 3.5


VITALY
PETROV (RUS/23 ANS) - RENAULT N.12




Après trois ans de GP2, il a décroché le titre honorifique de Champion GP2 en 2009. Le temps dont n'ont pas besoin les surdoués lui a donc donné raison, et fort d'une manne financière estimée à 15 millions d'euros par la presse allemande il va devenir le premier Russe pilote de F1. Décidément bourré d'atouts, il s'avère aussi un argument de poids dans la stratégie industrielle de Renault en Russie, ainsi que pour Mangrove Capital, incarné dans l'équipe par Gérard Lopez, président de Renault F1. Néanmoins, le plus dur commence pour lui.

Repères - Né le 08/09/84, à Vyborg (RUS) - 1m 85, 75 kg - Débutant - Sur son CV : nettement dominé en GP2 2009 chez Addax par Romain Grosjean, qu'il remplace


PILOTES ESSAYEURS : HO-PIN
TUNG (CHN/27 ANS), JEROME D'AMBROSIO (BEL/24 ANS), JAN CHAROUZ (RTC/22 ANS)

Les trois forment l'étonnante promotion 2010 du RDD. Tung est l'officiel réserviste. D'Ambrosio, vice-champion GP2 Asie 2009, opère un retour inattendu au sein du RDD après un passage en 2004. Charouz a remporté la Le Mans Series 2009 avec Aston Martin Racing.


OBJECTIF

Eric Boullier : "Respecter notre programme de développement agressif pour viser des podiums."

Source : Eurosport

Publié dans Formule 1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article